Publié le 13 janvier 2022 Mis à jour le 13 janvier 2022

Présentation publique de la Thèse de Doctorat en Sciences de la Santé Publique de monsieur Bernard Ilboudo

  • Diplôme de Docteur en Médecine, Faculté des Sciences de la santé de Ouagadougou, 2004 
  • Master en Santé Publique, Institut régional de Santé Publique (IRSP) Alfred Comlan Quenum de Ouidah (République du Bénin), 2008

Titre de la thèse : "Prévention et prise en charge de l’anémie de la femme enceinte Analyse de la situation dans le système de soins au Burkina Faso et Stratégies d’amélioration"


L’anémie de la grossesse constitue un problème de santé publique, en particulier dans les pays à faible revenu. Selon les estimations faites par l’Organisation Mondiale de la Santé en 2016, la prévalence de l’anémie de la grossesse variait de 16,16 % aux Etats-Unis à 62,96 % au Yémen. Le continent africain et le sud de l’Asie étaient les parties du monde ayant les plus fortes prévalences. En Afrique de l’Ouest les prévalences de l’anémie de la grossesse variaient de 42,92 % au Cap Vert à 61,36 % au Togo. Au Burkina Faso, selon les résultats de la dernière enquête démographique et de santé de 2010, la prévalence de l'anémie de la grossesse était de 58 %. Partant de l’hypothèse d’une faible qualité de la prévention et de la prise en charge de l’anémie de la femme enceinte, un projet de recherche a été mis en œuvre au Burkina Faso. Ce projet dont le rapport fait l’objet de la présente thèse, a permis de mesurer la prévalence de l’anémie de la grossesse et de tester des stratégies pour la réduire

 
Date(s)
Le 20 janvier 2022

à 16h00

Lieu(x)

La séance de présentation et de défense publique aura lieu en accès libre par vidéoconférence