1. École de Santé publique
  2. FR
  3. 60 ans

1963-2023 l'École de Santé Publique fête ses 60 ans !

En 1963, elle est la première à voir le jour dans le monde universitaire belge. Depuis, elle a beaucoup grandi et une série de manifestations tout au long de l’année 2023 témoigneront de son dynamisme. Parmi celles-ci, dans le cadre d’une Chaire Collen-Francqui internationale en santé publique, cinq leçons seront animées par le professeur Philippe Grandjean de la University of Southern Denmark dans le domaine de la santé environnementale, ainsi qu’un alléchant programme de conférences organisées par nos Centres de Recherche.

Découvrez le programme
et rejoignez-nous pour une année
scientifique et festive !



06 | 02 | 2023 - Séance inaugurale et leçon inaugurale de la Chaire Collen-Francqui

 

Déroulement
16h00 - Mot de bienvenue – Professeure Catherine Bouland, Présidente de l'École de Santé Publique
16h15 - Parcours historique de l’École de Santé Publique – Professeur Alain Levêque
16h30 - L’évolution de la santé publique – Professeure Isabelle Godin
16h45 - Introduction de la Chaire Collen-Francqui internationale
17h00 - Leçon inaugurale de la Chaire Collen-Francqui “I’m toxic, so don’t eat me!” par le Professeur Philippe Grandjean
18h30 - Questions-réponses 
19h00 - Cocktail dînatoire

Lundi 6 février 2023
de 16 à 21h
École de Santé Publique – Auditoire Sand


Complet ! Il est encore possible de suivre la séance à distance. 

Lien de connexion 
 

Chaire Collen-Francqui


Chaire Collen-Francqui

Sur proposition des Universités, la Fondation Francqui attribue chaque année un certain nombre de Chaires Collen-Francqui. Celles-ci sont destinées à inviter un·e savant·e belge ou étranger, à effectuer un séjour auprès d’une Université belge, pour y organiser un enseignement et pour participer à la vie scientifique de l’Institution.
 

Professeur Philippe-Grandjean
Professeur Philippe Grandjean
Professeur de médecine environnementale à l'Université du Danemark du Sud
Professeur auxiliaire de neurologie et de santé environnementale à l'Université de Boston
Professeur adjoint de santé environnementale à l'Université de Harvard


C’est au milieu des années 1980 qu’il a lancé des études sur les contaminants marins dans les îles Féroé, où les études prospectives de cohortes de naissance ont d'abord mis l'accent sur la neurotoxicité, notamment celle du méthylmercure. Ces résultats se sont traduits en recommandations sur l’alimentation des femmes enceintes et la promotion de la santé prénatale et ont inspiré la décision des Nations Unies de contrôler la pollution par le mercure via la convention de Minamata. Ses recherches comprennent des études sur la neurotoxicité, le développement général, la toxicologie, la validation de biomarqueurs, la cancérogénicité́ et la perturbation endocrinienne aussi bien chez les enfants dont ceux dont les mères ont été exposées à des substances chimiques pendant la grossesse, que chez des adultes. Le spectre large de ses préoccupations scientifiques l’a aussi amené à étudier les déficits fonctionnels liés à l'âge, les maladies dégénératives, telles que la maladie de Parkinson, et les maladies cardiovasculaires, en relation avec l'exposition aux contaminants persistants tout au long de la vie.

En savoir plus

 

06 | 02 | 2023 - Leçon inaugurale : I’m toxic, so don’t eat me!

Some environmental pollutants, such as metals and certain organic compounds, do not easily break down and therefore tend to accumulate, also in humans. That means that, with time, our body burdens of toxic chemicals will increase. At the same time, we hesitate to institute low limits to food contamination, as that may negatively affect financial and other interests. As a result, we are reaching a situation, where we are becoming toxic and not suitable for food. One possible consequence is that we carry warning signs: Don’t eat me – I’m toxic.
Lire la suite

Je suis toxique, alors ne me mangez pas !

Certains polluants environnementaux, comme les métaux et certains composés organiques, ne se décomposent pas facilement et ont donc tendance à s'accumuler, également chez l'homme. Cela signifie qu'avec le temps, la charge de produits chimiques toxiques dans notre organisme augmente. Dans le même temps, nous hésitons à instaurer de faibles limites à la contamination des aliments, car cela pourrait nuire aux intérêts financiers et autres. En conséquence, nous arrivons à une situation où nous devenons toxiques et inaptes à l'alimentation. Une conséquence possible est que nous portons des signes d'avertissement : Ne me mangez pas, je suis toxique.

Lundi 6 février 2023
de 16h00 à 21h00
École de Santé Publique – Auditoire Sand
La leçon sera présentée en anglais.

Je réserve !
Au plus tard le 26 janvier 2023

09 | 02 | 2023 - Deuxième leçon : Letting the next generation pay for environmental contamination

Many environmental chemicals can reach the next generation soon after conception. The placenta does not provide an efficient filter, and the foetus therefore shares the mother’s circulating toxicants. Worse, some of these chemicals are excreted into human milk – an advantage for the mother – but a serious hazard for the new-born baby. During early life, organs are developed, and their functions mature. Thus, developmental exposures are particularly risky. Overall, environmental contamination can cause health risks that may disproportionally affect the next generation – and we are only beginning to realize it.
 

Laisser la prochaine génération payer pour les contaminations environnementales

De nombreux produits chimiques environnementaux peuvent atteindre la génération suivante peu après la conception. Le placenta ne constitue pas un filtre efficace, et le fœtus partage donc les substances toxiques de sa mère par la circulation. Pire encore, certains de ces produits chimiques sont excrétés dans le lait maternel - un avantage pour la mère, mais un grave danger pour le nouveau-né. Au début de la vie, les organes se développent et leurs fonctions arrivent à maturité. Les expositions liées au développement sont donc particulièrement risquées. Dans l'ensemble, la contamination de l'environnement peut entraîner des risques pour la santé qui peuvent affecter de manière disproportionnée la génération suivante - et nous commençons seulement à nous en rendre compte.

Jeudi 9 février 2023
de 16h00 à 18h00
École de Santé Publique – Auditoire Sand
La leçon sera présentée en anglais.

Je réserve !
Lien de connexion 
Au plus tard le 8 février 

17 | 02 | 2023 - Troisième leçon : Critical effects in environmental health may not be critical

Protection against environmental hazards usually aims at protecting against so-called critical effects that occur at the lowest exposures in a vulnerable population. That assumes the existence of evidence that allows a choice between potential adverse effects. Perhaps one can rely on experimental results, but human data are usually preferred. This is where the main uncertainty occurs, and it is critical.
 

Les effets critiques en santé environnementale peuvent ne pas être critiques

La protection contre les risques environnementaux vise généralement à protéger contre les effets dits critiques qui se produisent aux expositions les plus faibles dans une population vulnérable. Cela suppose l'existence de preuves permettant de choisir entre les effets négatifs potentiels. On peut peut-être s'appuyer sur des résultats expérimentaux, mais les données humaines sont généralement préférables. C'est là que se situe la principale incertitude, et elle est critique.

Vendredi 17 février 2023
de 16h00 à 18h00
En ligne uniquement
La leçon sera présentée en anglais.

Je réserve !
Au plus tard le 13 février 2023

06 | 03 | 2023 - Quatrième leçon : The precautionary principle also applies to science

For various reasons, public health science focuses on a limited number of preventable risks related to voluntary and non-voluntary exposures, such as metals. Conclusions are often hedged or understated, and results tend to be descriptive, rather than analytic. Non-significant associations are said to be “negative”, and academic tradition seems to support replication rather than innovation. In contrast, the precautionary principle would emphasize evidence that supports a judgment whether a risk factor may lead to adverse effects that are serious enough to initiate procedures to decide on intervention.
 

Le principe de précaution s'applique aussi à la science

Pour diverses raisons, la science de la santé publique se concentre sur un nombre limité de risques évitables liés à des expositions volontaires et non volontaires, comme les métaux. Les conclusions sont souvent nuancées ou sous-estimées, et les résultats ont tendance à être descriptifs plutôt qu'analytiques. Les associations non significatives sont dites "négatives", et la tradition universitaire semble favoriser la reproduction plutôt que l'innovation. En revanche, le principe de précaution mettrait l'accent sur les preuves qui permettent de juger si un facteur de risque peut entraîner des effets néfastes suffisamment graves pour déclencher des procédures permettant de décider d'une intervention.

Lundi 6 mars 2023
de 16h00 à 18h00
École de Santé Publique – Auditoire Sand
La leçon sera présentée en anglais.

Je réserve !
Au plus tard le 23 février 2023

09 | 03 | 2023 - Leçon de clôture : Lessons on PFAS emergence as environmental toxicant

The perfluorinated alkylate substances (PFASs) were introduced as industrial chemicals about 1950, with important uses for non-stick kitchen utensils and, with time, many other useful purposes. During the early decades, studies were conducted that suggested possible toxicity, but they were not published and apparently resulted in little prevention. About 2000, previously hidden documentation was released and began to stimulate academic research, but it took may years to explore the toxic properties of these persistent compounds, with focus on the most common PFASs. Agency responses were delayed, and exposure limits have decreased substantially over time. Alternative PFASs have been introduced, but are they as toxic as the legacy compounds? The PFAS history illustrates weaknesses and concerns about our current approach to controlling exposures to toxic substances.
 

Leçons sur l'émergence des PFAS en tant que toxiques environnementaux

Les substances alkylées perfluorées (PFAS) ont été introduites en tant que produits chimiques industriels vers 1950, avec des utilisations importantes pour les ustensiles de cuisine antiadhésifs et, avec le temps, de nombreuses autres utilisations utiles. Au cours des premières décennies, des études ont été menées, suggérant une possible toxicité, mais elles n'ont pas été publiées et n'ont apparemment donné lieu qu'à peu de prévention. Vers les années 2000, des documents jusque-là cachés ont été publiés et ont commencé à stimuler la recherche universitaire, mais il a fallu des années pour explorer les propriétés toxiques de ces composés persistants, en se concentrant sur les PFAS les plus courants. Les réponses des agences ont été retardées, et les limites d'exposition ont considérablement diminué au fil du temps. Des PFAS alternatifs ont été introduits, mais sont-ils aussi toxiques que les composés hérités ? L'histoire des PFAS illustre les faiblesses et les préoccupations de notre approche actuelle du contrôle des expositions aux substances toxiques.

Jeudi 9 mars 2023
de 16h00 à 18h00
École de Santé Publique – Auditoire Sand
La leçon sera présentée en anglais.

Je réserve !
Au plus tard le 23 février 2023


Conférences des Centres de recherche et autres événements

17 | 03 | 2023 - Sécurité sociale et santé : retour aux fondamentaux et agilité face aux nouveaux enjeux ! 

Conférence du Centre de recherche Économie de la santé (CR1)

Présentée par Monsieur Benoît Collin, Administrateur général de l’INAMI et Maître de conférence DSSP – Médecine ULiège

La sécurité sociale était, selon Maggy De Block en 2019, « une vieille dame (75 ans) qui aurait besoin d’un ravalement de façade ! ». La crise COVID, après tant d’autres, a pu démontrer toute l’utilité et la pertinence modernes et actuelles de ce système de protection sociale, tant en matière de santé qu’en matière d’amortisseur social de crise à impact socio-économique.
Lire la suite

Déroulement
16h30 - 17h30    Présentation
17h30 - 18h00    Questions-réponses
18h00 - 19h00    Cocktail dînatoire

Vendredi 17 mars 2023
de 16h30 à 19h00
École de Santé Publique – Auditoire Sand
La conférence sera présentée en français.
Le lien pour suivre la conférence à distance s'affichera ici quelques jours avant l'événement.


Je réserve !
Au plus tard le 9 mars 2023

31 | 03 | 2023 - Vieillissement : aspects épidémiologiques, sociologiques et des politiques de santé

Conférence du Centre de recherche Épidémiologie, biostatistiques (CR2)

Différents orateurs vont se succéder : alumnis, doctorants, professeurs et la conférencière le Professeur Archana Singh-Manoux, Research Professor (Directeur de Recherche, DR1), Université Paris Cité, Head of Team EpiAgeing, INSERM U1153.
Lire la suite

Vendredi 31 mars 2023
de 13h45 à 19h00
École de Santé Publique – Auditoire Sand
La conférence sera présentée en français.
Le lien pour suivre la conférence à distance s'affichera ici quelques jours avant l'événement.

Je réserve !
Au plus tard le 23 mars 2023

21 | 04 | 2023 - Les politiques de santé mondiale : comment dépasser la fragmentation ?

Conférence du Centre de recherche Politiques et systèmes de santé (CR3)

Présenté par Monsieur Benoit Mathivet, Fonds Mondial

Les pays en développement sont généralement largement dépendants des financements de l’aide extérieure. Or, cette aide est très fragmentée entre d’innombrables bailleurs de fonds. Comment dépasser cette fragmentation et appuyer des initiatives conjointes, portées par les parties prenantes nationales et reflétant les besoins réels des populations bénéficiaires ?
Lire la suite

Déroulement
16h00 - 18h00    Introduction par des doctorants
                             Table-ronde par les académiques et scientifiques du CR3
                             Questions et réponses
18h00 - 19h00    Cocktail dînatoire

Vendredi 21 avril 2023
de 16h00 à 19h00
École de Santé Publique – Auditoire Sand
La conférence sera présentée en français.
Le lien pour suivre la conférence à distance s'affichera ici quelques jours avant l'événement.

Je réserve !
Au plus tard le 13 avril 2023

28 | 04 | 2023 - Comment, pour quoi et avec qui se construit la coopération en santé ?

Conférence du Centre de recherche Approches sociales de la santé (CR5)

Comment et par qui les modalités de la coopération et, à travers elles, l’activité de travail, sont-elles construites ? Qui tente ou est sommé de coopérer, qui s’exécute ou non, et avec quelles motivations ? Comment les pratiques de coopération sont-elles mobilisées, instrumentalisées, affichées ou effacées dans les luttes pour la maîtrise des savoirs et de la division du travail de santé ?

Intervenantes
Madame Sophie Divay, sociologue, maîtresse de conférences à l'Université de Reims Champagne-Ardenne (URCA).
Madame Lucile Girard, Docteure en sociologie, chargée d’études à l’Observatoire Régional de la Santé Grand Est, Chercheuse associée au Laboratoire Interdisciplinaire de Recherche "Sociétés, Sensibilités, Soin".

En savoir plus

Vendredi 28 avril 2023
de 12h00 à 14h00
École de Santé Publique – Auditoire Sand
La conférence sera présentée en français.
Le lien pour suivre la conférence à distance s'affichera ici quelques jours avant l'événement.

Je réserve !
Au plus tard le 20 avril 2023

05 | 05 | 2023 - Embarquer la double transition épidémiologique, environnementale et la durabilité dans les programmes de santé publique

Conférence du Centre de recherche Santé environnementale et santé au travail (CR4)

En savoir plus


Vendredi 5 mai 2023
de 9h00 à 16h30
Salle Félicien Cattier – Fondation Universitaire – Rue d'Egmont 11, 1000 Bruxelles  Voir le plan
La conférence sera présentée en français.
Le lien pour suivre la conférence à distance s'affichera ici quelques jours avant l'événement.

Je réserve !
Au plus tard le 27 avril 2023

12 | 05 | 2023 - 60 ans de soins infirmiers & de sciences infirmières à l’ESP-ULB

À l'occasion de la Journée internationale des infirmiers et infirmières

Vendredi 12 mai 2023
Programme et lieu à venir

[Lien de réservation à venir]
Au plus tard le 4 mai 2023



29 | 06 | 2023 - Séance de clôture

Programme, lieu et horaire : à venir

[Lien de réservation à venir]
 

 Facebook • Linkedin

Mis à jour le 7 février 2023