Le Groupe de Recherche Interdisciplinaire (GRI) en Périnatalité et Santé Reproductive vise le rapprochement d’expertises complémentaires et le développement de projets de recherche transversaux et multidisciplinaires autour des questions de santé périnatale et reproductive.



Il s’agit de favoriser le partage de réflexions, de résultats et de ressources afin de renforcer une recherche en santé périnatale à fort impact sociétal.
Ce lieu de rencontre interdisciplinaire est ouvert aux collaborations internes et externes à l’ULB.
Né en 2016, le GRI Périnatalité et Santé Reproductive est rattaché à l’École de Santé Publique (ULB) et la Faculté de médecine (ULB). Il est géré par un comité de gestion composé de :
  • Myriam De Spiegelaere (MD, PhD) : Chargée de cours (ESP)
  • Caroline Daelemans (MD, PhD) : Gynécologue (Erasme)
  • Judith Racapé (MSc, PhD) : Chercheur, coordinatrice de la chaire Santé précarité (ESP/Erasme)

Site web : https://grisantereproductive.wordpress.com/



Activités réalisées

  • Réunions d’échanges interdisciplinaires avec la participation de chercheurs de différents Centres de recherche de l’ESP, de la Faculté de médecine (Laboratoire de recherche en reproduction humaine) et de l’hôpital Erasme
  • Journée d’étude : Le GRI a collaboré à l’organisation du colloque « Trajectoires migratoires et santé autour de la naissance » organisé en février 2017 à Bruxelles dans le cadre du G3  https://perinatmigrant.sciencesconf.org/
  • Participation à la rencontre entre chercheurs organisée dans le cadre du 2e colloque « Trajectoires migratoires et santé autour de la naissance » le 17 mai 2019 à Montréal  https://perinatmigrant2.sciencesconf.org/
  • Collaborations pour l’élaboration de demandes de bases de données couplées entre différentes bases administratives belges : RN, registres des naissances et décès, Agence intermutualiste, INAMI, BCSS, …
  • Développement de collaborations entre équipes ESP et Erasme pour l’introduction de projets de recherche communs pour financement

Projets de recherche en cours

Inégalités sociales de santé périnatales en milieu urbain multiculturel

Ce programme de recherche vise à développer des connaissances utiles pour soutenir les politiques de réduction des inégalités sociales de santé périnatale.
Ce programme concerne les CR Politiques et systèmes de santé – santé internationale (Myriam De Spiegelaere, Mouctar Sow, Claudia Schoenborn), Epidémiologie, Biostatistiques et recherches cliniques (Judith Racape), Approches sociales de la santé (Manon Beauvarlet) de l’École de Santé Publique.

Il comprend plusieurs études :

  • Analyse comparée des politiques publiques familiales (soutien au revenu) et leur impact potentiel sur la santé périnatale des enfants de familles pauvres à Bruxelles et à Montréal (recherche doctorale)
  • Analyse épidémiologique des inégalités sociales de santé périnatale en Région bruxelloise : facteurs socio-économiques (revenus, insertion professionnelle,  et démographiques (type de ménage, migration, naturalisation) associés aux issues défavorables de la grossesse (mortalité périnatale et infantile et causes de décès, prématurité, retard de croissance /PPN)
  • Analyse des inégalités éventuelles de bénéfice des services de santé (accès, qualité et satisfaction des soins périnataux) associées aux caractéristiques socioéconomiques et migratoires évaluées au travers du Migrant-Friendly Maternity Care Questionnaire (MFMCQ), questionnaire développé dans le cadre du ROAM, réseau international de recherche en santé reproductive et migration (recherche doctorale)
  • Analyse du rôle du secteur non marchand dans l’action publique de lutte contre la pauvreté infantile : comprendre l’évolution de la notion de pauvreté infantile et les instruments pour la traiter, notamment les formes de coopération public-privé et les dispositifs de régulation et évaluation réaliste : comment, pourquoi et dans quelles circonstances le secteur non marchand contribue à la lutte  contre la pauvreté infantile (recherche doctorale)
La médication de l’asthme pendant la grossesse en Belgique : État des lieux et évaluation des effets sur les issues de grossesse

Cette étude est réalisée dans le cadre d’une thèse de doctorat (Lionel Larcin/Fat Kirakoya) dans le CR Epidémiologie, Biostatistiques et recherches cliniques.

L’objectif général de cette thèse est de mieux connaitre l’usage et les effets de l’utilisation des médicaments de l’asthme pendant la grossesse en Belgique. Cette recherche utilisera une base de données issue du couplage des données sur les prescriptions médicamenteuses de l’AIM, du résumé hospitalier minimum du service public fédéral santé publique et de données périnatales du système d'enregistrement civil belge pour l’ensemble de la population belge de 2010 à 2016. Pour décrire différents profils d’exposition aux médicaments pendant la grossesse, une méthode de classification non paramétrique sera utilisée de manière à composer des clusters de femmes enceintes homogènes. Pour évaluer les effets de l’exposition de la médication pendant la grossesse et pour ajuster sur les variables confondantes à disposition, des modèles de régression seront utilisés pour chaque issue de grossesse étudiée.  

Une collaboration est proposée dans le cadre de cette recherche avec l’unité « Médicaments, reproduction, grossesse et allaitement » du service de Pharmacologie Médicale et Clinique de la Faculté de Médecine de l’Université Paul Sabatier (CHU Toulouse) et le service « Études et innovation » des Mutualités libres.

BAMM (Belgian Audit on Maternal Mortality)

Ce projet de recherche fait l’objet d’une thèse de doctorat (Elena Costa/Caroline Daelemans) au sein de la Faculté de médecine de l’ULB.

Ce projet vise à développer un système permettant d’enregistrer de manière plus fiable la mortalité maternelle en Belgique pour fournir des données fiables au niveau international, en décrire plus précisément l’épidémiologie et les populations les plus vulnérables, créer un système d’audit  permettant de comprendre mieux chaque cas de décès maternel au niveau des hôpitaux et national, améliorer la qualité des soins obstétricaux au niveau des hôpitaux et national. Ce projet utilisera également des bases de données issues du couplage de données administratives (registre des décès, données INAMI, données RHM).

Impact des expositions conjointes à la pollution de l'air extérieur, au bruit environnemental et aux espaces verts sur la santé infantile en Région de Bruxelles-Capitale

Ce projet fait l’objet d’une thèse de doctorat (Jonathan Andrieux/Catherine Bouland) dans le CR Santé environnementale de l’Ecole de santé publique ULB.

Dans le cadre de ce projet de recherche, il est prévu d’étudier l'impact des expositions environnementales (air-bruit-espaces verts + température) sur le poids de naissance et la prématurité des enfants nés de mères résidant en Région de Bruxelles-Capitale pour la période 2010-2016. Le niveau d’agrégation des variables environnementales sera le secteur statistique.


Site web : https://grisantereproductive.wordpress.com/
Mis à jour le 30 août 2019